eau
eau

Prothèses et eau : est-ce possible ?

La sécurité sociale ne rembourse pas de prothèse de bain (natation/baignade en mer) ou d’hygiène (douche).

Cependant, il existe des possibilités pour que votre appareillage puisse être en contact avec l'eau (soit projections d'eau comme la pluie) ou même en immersion (prothèse plongée dans l’eau). Attention toutefois si on parle d'eau claire (comme en rivière), d'eau de piscine chlorée ou d'eau de mer salée.

Pour aller dans l’eau avec prothèse, il faut :

1. Que votre esthétique soit prévue à cet effet (ex : Esthétique Aqualeg prise en charge par la LPPR) ou que vous n’ayez pas d’esthétique mousse avec bas en nylon.

2. Que votre pied (et éventuellement genou) soit « étanche ».

Attention, certains genoux sont résistants à la pluie (genoux à microprocesseurs C-Leg d’Ottobock, Rhéo Knee d’Össur) et d’autres peuvent être immergés (Genium X3 non remboursé, genou mécanique 3R80 etc…).

3. Que les pièces de jonction de la prothèse soient adaptées.

Dans tous les cas, demandez confirmation à votre prothésiste pour savoir si vous pouvez utiliser votre prothèse en rivière/piscine/ou mer et pour connaître les précautions à prendre.

Par exemple, il est impératif de bien rincer à l’eau claire les prothèses qui peuvent être utilisées en mer car le sable et le sel, par corrosion, peuvent endommager sévèrement les éléments prothétiques comme le pied ou le genou, ainsi que les pièces mécaniques.

 

PROTHÈSE ET EAU